Philibert de l’Orme et Girard Desargues

de l’architecture classique aux enjeux urbanistiques contemporains
vendredi 13 janvier 2012
par  Webmaster IREM

Expositions et Rendez-vous

Girard Desargues (1591 – 1661)

Entre 1639 et 1640, Girard Desargues publie 3 ouvrages relatifs à ses réflexions mathématiques, les Brouillons projects. Ils traitent de thématiques variées – géométrie, perspective, stéréotomie (science de la coupe des pierres), … – et font de lui, le père de la géométrie projective

Passionné par la mise en pratique de ses théories, Girard Desargues s’intéresse à l’architecture. Il réalise de nombreuses pièces stéréotomiques et est à l’origine de la conception de l’hôtel de l’Europe, place Bellecour, et d’une maison à trompe à Lyon sur l’ancien pont de pierre, aujourd’hui détruite.

Qui de Girard Desargues, Simon Maupin, ou Jacques Lemercier est à l’origine des plans de l’Hôtel de ville de Lyon ? Il est aujourd’hui bien difficile de déterminer avec exactitude la part prise par chacun dans l’élaboration des projets définitifs. Toutefois, au vu de ses talents en stéréotomie et de ses réflexions sur la géométrie projective, on attribue à Desargues les plans de l’escalier d’honneur, de l’escalier ovale et des voûtes de l’atrium, remarquables chefs d’œuvre.

Au 19e siècle, les géomètres, à l’instar de Gaspard Monge, trouvent avec surprise en Desargues un précurseur génial de la géométrie moderne. Au 20e siècle, de nombreux érudits et architectes lyonnais s’intéressent à son œuvre, et travaillent longuement à identifier le véritable auteur des plans de l’hôtel de ville de Lyon. Girard Desargues est aujourd’hui reconnu par ses pairs : en décembre 2011, un colloque lui est même consacré.

MUSIQUE ET MATHÉMATIQUE : BACH ET XANAKIS

En partenariat avec le Conservatoire de Lyon

L’hommage rendu à Philibert de l’Orme et Girard Desargues par les musées Gadagne, est l’occasion, pour les étudiants du département percussions du Conservatoire de Lyon, d’interroger le rapport qui unit musique et construction architecturale ou mathématique !

Et nuls mieux que le baroque Jean-Sébastien Bach et le contemporain Iannis Xenakis (qui fut architecte et mathématicien de formation), ne peuvent témoigner de cette relation intime.

Tous publics

Date : 01/03/2012 12h30 Gratuit mais réservation conseillée

Lieu : Petit théâtre de Gadagne


Documents joints

Girard Desargues, Géomètre, ingénieur, architecte,
Girard Desargues, Géomètre, ingénieur, architecte,
par Marcel Chaboud

Commentaires

Brèves

2 décembre - Journée en l’honneur de Gilles Aldon

Vendredi 11 novembre 2019 Gilles Aldon a été directeur adjoint de l’IREM de Lyon pendant de (...)

28 octobre - Calendrier Mathématique 2020 : une histoire d’algorithmes

Ana RECHTMAN BULAJICH (directrice de publication) Toute une année pour faire travailler vos (...)

1er octobre - Fête de la Science 2019 à la Doua

Le samedi 12 octobre, pendant votre visite du campus de la Doua à l’occasion de la fête de la (...)

11 mai - Liberté pour Tuna Altınel

Le 11 mai 2019, notre collègue et ami Tuna Altınel a été incarcéré en Turquie. Tuna est l’un des (...)

27 juin 2018 - Intervention de Gilbert Arsac pour les 50 ans de l’IREM de Lyon

Naissance et premiers pas du problème ouvert à l’IREM de Lyon. Lors du colloque Des mathématiques (...)