Ruptures et continuités, de la TS au L1

Présentation du groupe de réflexion
jeudi 30 août 2007
par  Webmaster IREM

Première réunion : mercredi 16/10à 14h30.

Les deux problèmes globaux auxquels on s’attaque sont celui de la désaffection des études scientifiques et de l’évidente difficulté des étudiants à l’entrée à l’université. Le groupe (à constituer) devra mettre en évidence les continuités et les ruptures dans les pratiques des mathématiques entre la terminale et la première année (dite L1).

Il s’agit dans un premier temps de réunir des universitaires et des professeurs de lycée, d’apprendre à se parler, de mettre en évidence les ruptures et les (rares, sans doute) points de continuité entre le lycée et l’université : programmes, pratiques, encadrement...

Dans un deuxième temps, l’objectif est double : produire un ou plusieurs articles dans des revues à diffusion dans le secondaire (telles Repères, revue de l’APMEP), mais aussi dans le supérieur (telle la Gazette de la SMF) ; et mettre en place des stages à programmer au PAF 2008-2009.

En pratique :

  • Lieu : IREM de Lyon ;
  • Dates : réunion mensuelle ;
  • Contact : Jérôme Germoni, Viviane Durand-Guerrier.

Commentaires