Institut Camille Jordan
Laboratoire de mathématiques



Nos tutelles

CNRS Université Claude Bernard Lyon 1 Université Jean Monnet - Saint-Etienne École Centrale de Lyon Institut National des Sciences Appliquées Université de Lyon

Nos partenaires

INRIA - Inventeurs du monde numérique Labex Milyon Unité de mathématiques pures et appliquées

Accueil > Formations

Aperçu

par Webmaster ICJ - publié le , mis à jour le

Aperçu

Les mathématiciens de l’Institut Camille Jordan sont en majorité des enseignants-chercheurs, à l’université ou en école d’ingénieurs. Ils contribuent à une large offre de formation en mathématiques, à tous les niveaux de l’enseignement supérieur.

  • accès direct post-bac (bac S recommandé) au niveau L1 de la licence de mathématiques, incluant des cursus universitaires préparatoires aux grandes écoles (CUPGE) et des parcours mathématiques - informatique, mathématiques - physique - mécanique, mathématiques - économie,
  • passerelles vers les niveaux L2, L3 de la licence de mathématiques depuis les classes préparatoires aux grandes écoles (CPGE),
  • doubles cursus en L3 de mathématiques pour les élèves ingénieurs,
  • accès en master de mathématiques (mention Mathématiques et applications ou Mathématiques appliquées, statistique) après une licence de mathématiques et pour les élèves des écoles d’ingénieurs partenaires,
  • préparation aux concours de recrutement des enseignants de mathématiques (CAPES, agrégation),
  • formation à la recherche (TIPE en licence, stages de master),
  • formation doctorale (plus de 80 chercheurs et enseignants-chercheurs habilités à diriger des recherches).

Débouchés professionnels dans le domaine mathématique

  • Enseignement primaire ou secondaire via les concours de professeur des écoles, le CAPES et l’agrégation.
  • Recherche et enseignement supérieur après master et doctorat (attention, pour accéder aux postes d’enseignants-chercheurs relevant du ministère de l’enseignement supérieur, il faut avoir la qualification).
  • Ingénierie mathématique (statistique, informatique, calcul numérique,...) après un master ou une filière mathématique en école d’ingénieurs, pour travailler dans l’industrie pharmaceutique, l’industrie chimique, le secteur bancaire et plus généralement le secteur tertiaire, les grands instituts de la recherche publique ou privée, etc.

Pour plus d’informations, voir les livrets de l’ONISEP :

Aperçu des différentes formations

Formations universitaires

Attention, nouvelle offre de masters à la rentrée 2016.

Pour plus d’informations, voir les sites des départements de mathématiques des universités :

Écoles d’ingénieurs

Formations doctorales

Rechercher