Outils pour utilisateurs

Outils du site


pageagcnrs

Différences

Ci-dessous, les différences entre deux révisions de la page.

Lien vers cette vue comparative

pageagcnrs [2009/02/11 21:25]
hansen créée
pageagcnrs [2010/01/08 12:02]
Ligne 1: Ligne 1:
-===== Assemblée générale des personnels CNRS de Lyon ===== 
- 
-Compte-rendu de l'​assemblée générale appelée pour 
-le personnel CNRS de Lyon (ITA, chercheurs ; également 
-quelques universitaires d'UMR associées au CNRS et 
-des personnels de l'​INRIA). 
- 
-Environ 100 personnes réunies de 14h à 16h amphi 3 
-de la Doua (Lyon 1) des différentes unités lyonnaise ​ 
-et également une bonne représentativité disciplinaire. 
- 
-- Une assemblée qui abordait donc des questions plus axées recherche et 
-organisme mais de manière générale, le consensus était pour 
-exprimer une solidarité complète avec le mouvement universitaire actuel 
-(d'​ailleurs,​ il est difficile de trouver la frontière entre les  ​ 
-deux ; les demandes ​ sont de même nature qu'​elles soient du fait d'ITA 
-ou de BIATOSS ou de chercheurs ou d'​enseignants-chercheurs). 
-Un point majeur d'​union entre les deux semblent être la revendication 
-contre les Chaires universités/​organismes utiliser pour détruire 
-les postes de chercheurs et illustrant les dérives post-LRU (voir note). 
- 
-- Un consensus a émergé de la discussion sur les problèmes suivants 
-et a conduit à adopter à l'​unanimité des demandes nettes (mises ici 
-en ordre aléatoire ; il faut leur accorder la même importance) ; 
-ces demandes constituent le mandat des délégués à l'AG du CNRS à Paris 
-jeudi 12 février : 
-        * Refus de la désUMRisation (ou déassociation) des laboratoires et 
- des fusions arbitraires des laboratoires ; maintien des liens 
-organiques universités/​organismes 
-        * Chaires d'​excellence : refus de leur mise en place (car vues 
- comme moyen pour tuer le CNRS et supprimer des postes et comme 
- outil pour organiser la compétition entre chercheurs) (cf. note en 
- fin de ce CR) 
-        * Maintien de l'​unité du CNRS (i.e., de toutes les disciplines  ​ 
- dans le CNRS et du statut d'​opérateur national du CNRS) 
-        * Rétablissement des opportunités de détachements et de délégations 
-(en SHS ces délégations permettent par exemple de finir une thèse dans 
-de bonnes conditions et constituent un vivier de recrutement de CR) 
-        * Maintien des ITA au sein des UMR et au contact des activités de 
- ​recherche (en opposition aux dites "​mutualisations qui ont été  ​ 
- ​qualifiées de déconstructions des laboratoires) ​       ​ 
-        * Retour des postes supprimés ; retour des postdocs en 
-postes fixes (la discussion a portée sur le fait que la suppression 
-des postdocs CNRS a été annoncé au dernier moment alors que des 
-engagements avaient déjà etaient pris ; comme il n'​apparaît 
-pas souhaitable de demander comme en 2004 des postdocs AVEC 
-des conditions d'​encadrements strictes et que cela ne soit 
-pas fait au détriment des postes fixes -- cf 5000 postdocs ANR -- 
-la demande a été reformulé comme indiqué précedemment). 
- 
-A noter que la discussion a été plus constructive et n'a pas porté  ​ 
-que sur ces demandes (en vrac : concurrence généralisée entre 
-équipes, labos, instituts et universités) ;  ​ 
-. Les gens présents ont aussi échangés sur ce qu'est la 
-recherche et comment on pourrait proposer un autre modèle (mais là, 
-les demandes sont le reflet de l'​urgence et de l'​actualité). 
- 
-- Une délégation a été nommée qui va à l'AG des personnesl CNRS 
-demain à Paris : Olivier Gandrillon (CR en biologie) et Julien (IE à l'​ENSLSH) ​ 
-qui ont pour mandat d'​avancer les demandes ci-dessus. 
-Pour cette AG, voir là : http://​www.sauvonslarecherche.fr/​spip.php?​article2460 
- 
-Notes : 
-- l'​Assemblée constate un grand flou : utilité stratégique du découpage 
-en instituts ; qui faut-il croire entre Sarkozy (22 janvier) et Pécresse 
-(dans sa lettre récente) quant à la transformation complète en agence de 
-moyens type ANR -- certains diraient que Sarkozy fait ce qu'il dit et 
-craigne que l'​opérateur CNRS ne survive pas à 2009 ... 
-- pour les Chaires CNRS, il y a eu beaucoup de discussions et  
-beaucoup d'​oppositions exprimées à ces postes. 
-Par exemple, des gens dont l'​équipe est pressentie pour accueillir  ​ 
-de tels postes à Lyon 1 ont dit être contre ; des "​comités consultatifs" ​ 
-(comités chargés de choisir les comités de sélection ; leur avis est  
-indicatif, le CA et son président décident) ont déjà décidé de  
-refuser ces postes . 
-A Lyon 1 d'​ailleurs,​ la situation est typique des dérives attendues 
-de la LRU (les CS et CEVU ne sont plus que consultatifs) : 
-les chaires ont été imposées par en gros le Ministère et  ​ 
-les EPST, le président Lionel Collet est favorable aux Chaires ​ 
-mais son CS, son CEVU et le congrès (réunions des CA, CS et CEVU)  
-se sont prononcés officiellement contre. L'​histoire seule dira qui pèse le plus. 
-Enfin, sur cette question, dans le texte de motion qui est proposé  ​ 
-comme base de discussion demain à Paris au siège du CNRS, on peut lire : 
-« Nous appelons : Au boycott des jurys de chaires mixtes  ​ 
-universités/​organismes (anciennement ​ dites d’excellence). » 
- 
- 
  
pageagcnrs.txt · Dernière modification: 2010/01/08 12:02 (modification externe)