Outils pour utilisateurs

Outils du site


pagemanifledixouleonzemars

Différences

Ci-dessous, les différences entre deux révisions de la page.

Lien vers cette vue comparative

pagemanifledixouleonzemars [2009/03/02 02:23]
ds
pagemanifledixouleonzemars [2010/01/08 12:02]
Ligne 1: Ligne 1:
-**INFO 1** 
-Nous venons d'​apprendre que l'​unitaire de l'​éducation nationale (rassemblant 
- ​toutes les organisations syndicales de l'​éducation,​ les associations 
- ​complémentaires,​ et la FCPE) se réunira le mercredi 3 mars, précisément pour 
- ​examiner la question des suites de l'​action spécifique éducation. 
  
- Il nous semble dont plus pertinent, pour prendre en compte cet élément, de 
- ​reporter la réunion départementale au 3 mars à 18h00. 
- 
- La salle vous sera précisée ultérieurement. 
- 
- En vous priant de nous excuser pour ce contretemps,​ 
- Bien cordialement 
- 
- 
-SN FSU 
- 
-**INFO 2** 
-Il y a une réunion de coordination FSU qui se déroulera certainement 
-mercredi 4 pour décider de cette journée d'​action,​ le 10 ou le 11. Il 
-ne s'agit pas en fait d'une querelle entre syndicats de la FSU, mais 
-le SNUIPP a appelé depuis longtemps à la date du 10, avec des actions 
-prévues avec les parents, et le SNES pense que pour le mardi il sera 
-difficile de mobiliser... 
-On y verra peut-être plus clair mercredi soir. 
-BT 
-**INFO 3** 
- 
-ANGERS (AFP)  La coordination nationale étudiante, qui a réuni près de 150 
-délégués représentant 57 universités samedi et dimanche à Angers, a appelé à 
-poursuivre la mobilisation pour exiger l'​abrogation de la loi sur l'​autonomie 
-des universités (LRU), selon un porte-parole. 
- 
-La coordination a appelé à manifester les 5 et 10 mars. Une journée 
-d'​information à destination des lycéens, avec notamment des distributions de 
-tracts, a été votée pour le mardi 3 mars afin de tenter de "​mobiliser l'​ensemble 
-du secteur de l'​éducation"​. 
- 
-Les récentes annonces du gouvernement "ne prennent absolument pas en compte les 
-revendications de la coordination nationale étudiante et de la coordination 
-nationale des universités qui réclament l'​abrogation de la loi LRU", a déclaré à 
-l'AFP un porte-parole des étudiants réunis à Angers, Nicolas Bescond. 
- 
-La réécriture du décret sur le statut des enseignants-chercheurs annoncée cette 
-semaine par Valérie Pécresse et l'​engagement du Premier ministre François Fillon 
-à ne supprimer aucun emploi dans les universités en 2010 et 2011 "sont des 
-leurres",​ a-t-il ajouté, évoquant "une stratégie qui vise à brouiller les pistes 
-de la part d'un gouvernement qui a peur du mouvement dans les universités"​. 
- 
-Selon lui, "​malgré ces annonces de retrait, les attaques contre le statut des 
-chercheurs et contre l'​emploi reviendront d'une autre façon car l'​origine du 
-problème c'est la loi LRU". 
- 
-La ministre de l'​Enseignement supérieur Valérie Pécresse a tenté vendredi 
-d'​accélérer la résolution du conflit dans les universités,​ en fixant une 
-nouvelle réunion à mardi avec les syndicats de l'​enseignement supérieur pour 
-retravailler sur le décret touchant au statut des enseignants-chercheurs. 
- 
- 
-**INFO 4** 
- 
-En résumé et en l'​état actuel des choses, la seule position tenable 
-semble être une convergence "​militante"​ le 10 et avant (participation 
-croisée au actions des uns et des autres) pour déboucher sur une manif 
-la plus large possible le 11, évidement locale et non pas manif 
-nationale. La défense du service public, la formation des enseignants et 
-la lutte contre les suppressions de postes me semble les axes principaux 
-de cette convergence nécessaire et possible. 
- 
-Plus en détail ​ et suite aux nombreux échanges voici ce que l'on peut 
-dire en ce qui concerne la FSU et ses syndicats. 
- 
-1°) nationalement,​ 
-- le snesup propose le 11 mars, qui a été retenu par l'​intersyndicale 
-nationale du Sup, et des manifs locales 
-- le Bureau Délibératif de la FSU se réunit ce lundi 2 mars après-midi 
-et devrait vraisemblablement appeler à faire de cette journée du 11 mars 
-une journée nationale d'​action de toute l'​educ. (aucun syndicat de la 
-FSU n'a pour l'​instant appelé ni au 10 ni au 11 nationalement) 
-- une unitaire nationale des fédés l'educ se réunit mardi 3 fev et 
-décidera ou nom d'une journée unitaire dans l'educ avant le 29. Là 
-encore, le 11 est la seule date sérieusement envisageable dans ce qu'est 
-le cadre intersyndical national des fédés de l'​educ. (et encore si on 
-obtient une date avant le 19...) 
- 
-2°) dans le Rhône, 
-- les échanges dans la FSU ont montré que la date du 11 mars était la 
-plus à même de rassembler largement. 
-- lors de l'AG départementale des collectifs Parents/​Enseignants 
-(essentiellement le primaire, donc) le Snuipp a, j'​imagine,​ évoqué la 
-date du 11, ce qui n'est pas incompatible avec des actions dans les 
-écoles primaires le 10. 
-- le secrétariat départemental de la FSU 69 a proposé de réunir une 
-intersyndicale départementale de l'​Educ,​ associant le sup/​recherche. 
-Cette unitaire aura finalement lieu mercredi 4 mars à 18 H, au lendemain 
-de la réunion intersyndicale fédérale nationale. J'ai posé la question 
-vendredi en marge de la rencontre avec la Santé, de savoir si notre 
-intersyndicale du sup devait avoir une position spécifique sur les 
-modalités de la convergences avec le reste de l'educ Tout les présents 
-m'ont dit que non... 
- 
-Concernant, l'​appel au 10, il est parti initialement d'une coordination 
-Nationale de Collectifs Parents/​Enseignants issu de 18 départements dont 
-le Rhône. Force est de constater que cet appel n'a pas suffisamment 
-percé pour entrainer l'​unitaire de l'​éducation,​ ni les syndicats de la 
-FSU du primaire ou du secondaire dans l'​action ce jour-là. Bien que 
-cette date n'​avait donc pas été discutée sérieusement avec les 
-organisations syndicales du primaire et du secondaire, la coordination 
-nationale des universités du 20 février a cru possible d'en faire la 
-date nationale de convergence. Elle a en plus décidé d'​appeler à une 
-manif nationale ce jour-là ! C'est de cette erreur d'​appréciation de la 
-coordination nationale que vient la confusion actuelle, pas de la 
-tentative de l'​intersyndicale nationale du sup de rattraper le coup en 
-interpellant toutes les fédés pour une journée d'​action le mercredi 11 
-mars. Il est des fois où un appel bien senti et bien lancé par une 
-coordination nationale peut débloquer bien des choses. Nul doute que 
-dans la situation présente cela aurait été fort appréciable d'​entrainer 
-le reste de l'educ "​d'​un coup" avec nous. Manifestement les choses sont 
-plus compliquées... mais nous ne devons pas renoncer à tirer, simplement 
-ajuster le rythme. 
- 
-J'​espère ne pas avoir ajouter à la confusion... 
- 
-BT 
pagemanifledixouleonzemars.txt · Dernière modification: 2010/01/08 12:02 (modification externe)