Rencontres Statistiques Lyonnaises



L'objectif des Rencontres Statistiques Lyonnaises est, comme son nom l'indique, de permettre aux personnes intéressées par la recherche en Statistique à Lyon de se rencontrer et de mieux connaître ce qui est fait dans les différentes institutions lyonnaises.  Ces rencontres ont débuté en octobre 2009, et ont lieu sur la base d'environ une rencontre par mois. Les premiers exposés ont été d'ordre introductif, accessibles à tous. Il n'y a jusqu'à ce jour pas de créneau fixe, mais chaque rencontre est fixée après consultation des membres de la liste de diffusion.
Si vous souhaitez adhérer à cette liste de diffusion, merci d'écrire à fougeresATmath.univ-lyon1.fr (remplacer 'AT' par @).

Résumé Les nouvelles technologies de séquençage permettent désormais d’étudier le fonctionnement des génomes à une résolution jamais atteinte. La disponibilité des génomes complets a notamment permis la localisation d’éléments régulateurs du génome : cette information spatiale s’avère fondamentale pour étudier des processus intrinsèquement spatiaux comme la réplication du génome. Un des principaux défis réside désormais dans le traitement de ces données en masse, afin d’en extraire les connaissances permettant de mieux comprendre le fonctionnement global de la régulation des génomes. L’objectif est de développer un cadre statistique permettant de modéliser les interactions spatiales entre éléments localisés sur le génome.
Le cadre que nous proposons repose sur les modèles de processus ponctuels, et plus précisément sur le modèle de Hawkes multivarié. Chaque processus ponctuel modélise les occurrences d’éléments potentiellement régulateurs du génome, dont l’intensité est définie en fonction des occurrences des autres processus du modèle à l’aide de fonctions d’interactions à estimer. La modélisation par processus ponctuels pour les données de génomique est originale et a peu été étudiée pour analyser des données de séquençage. Je présenterai l'avantage de cette modélisation et les résultats obtenus pour différentes applications en génomique.



Résumé : Tests of randomness are generally used to verifies if a sequence is truly random. Traditionally, the main use of these tests is in checking the quality of random number generators. The first part of talk starts by introducing the most common randomness tests. It will also illustrate their use in the context of random number generators. The second part targets the application of randomness tests in the context of innovation of time series/regression models. We start by reviewing recent developments and limitations. We then then concentrate on a class of randomness tests targeting serial independence and discuss their applications in different contexts of time series models.