En tout-tout premier…

Je remercie Élisabeth, Simon et Ana. Pour tout.

Quelques remerciements sincères

Je suis actuellement à Bucarest. Je remercie mes établissements de tutelle, notamment l'Université Lyon 1 et l'INSMI, d'avoir permis cette aventure, et l'IMAR et la FMI pour leur accueil à Bucarest.

D'autres remerciements sincères

Je m'estime très chanceux d'avoir (eu) des doctorants comme
Pierre Bousquet, thèse en 2006, PR à Toulouse
Mickaël Dos Santos, thèse en 2010, MCF à Créteil
Ioana Molnar, thèse en 2014, post doctorante INRA Clermont-Ferrand
Xavier Lamy, thèse en 2015, actuellement MCF à Toulouse
Eduard-Valentin Curcă, début de thèse en 2017

En 2016–2017, j'ai accueilli
Pierre Bochard, postdoctorant


Et encore d'autres

À tous mes coauteurs, qui ont su supporter (tout particulièrement Haïm Brezis) mon manque d'empressement à achever les articles et les livres.

À mes
complices Pierre Bousquet, Augusto Ponce et Jean Van Schaftingen, qui animent avec moi les Rencontres d'Analyse, où on prend encore son temps pour raconter des preuves.