Jérôme Germoni

Maître de conférences
Directeur de la Maison des mathématiques et de l'informatique de Lyon (MMI)
Ancien directeur de l'IREM de Lyon

Adresse :
Institut Camille Jordan
Université Claude Bernard - Lyon I
21 avenue Claude Bernard
F-69622 Villeurbanne Cedex.
Bureau 114
Tél : +33 (0)4.72.43.36.06
Fax : +33 (0)4.72.43.16.87
e-mail : germoni(at)math.univ-lyon1.fr


Histoires hédonistes de groupes et de géométries
Un livre de Philippe Caldero et Jérôme Germoni en deux volumes :

tome premier (385 pages, mars 2013)

Le livre propose d'abord de revisiter les programmes de la licence jusqu'à l'agrégation à l'aune des actions de groupes, qui offrent un principe unificateur exceptionnel.
Ces actions sont enrichies de structures variées, motivées chaque fois pour leur apport simplificateur: topologie et géométrie différentielle. À l'aide d'un nombre volontairement réduit d'outils théoriques, un plan d'étude d'une action (par la description des orbites, d'invariants, de formes normales et de l'adhérence des orbites) est mené de façon systématique dans des situations nombreuses et variées, faisant un pont entre les plus familières (théorème du rang) et les plus sophistiquées (variétés de Schubert).
La combinatoire apparaît aussi, comme une version discrète de la géométrie sur les corps finis. Elle donne des applications aussi spectaculaires qu'inattendues (formule du triple produit de Jacobi comme «trace» de la théorie des matrices échelonnées, loi de réciprocité quadratique comme conséquence de la géométrie d'une quadrique finie...)
Errata et addenda

tome second (583 pages, mars 2015)

Le présent livre est le dernier volet, tant attendu, des « contes hédonistes » que nous retracent avec magie Philippe Caldero et Jérôme Germoni. Les lecteurs y sont transportés, comme sur un tapis volant, dans un parcours contemplatif et raisonné des interactions entre groupes et géométries. Nos deux capitaines ne réclament à leurs passagers aucun document de voyage, mais un simple bagage mathématique de niveau master.
Ce second volume suit le même canevas que son prédécesseur, en proposant de nombreux thèmes où les groupes jouent un rôle déterminant. Une place de choix est accordée à la théorie des représentations qui fait désormais partie du programme de l'agrégation. Mais au-delà du cadre restrictif des programmes de concours, on découvrira quelques morceaux de bravoure, comme deux études topologiques des grassmanniennes, l'une élémentaire et l'autre à l'aide des coordonnées de Plücker, ou un survol de la théorie des carquois de Peter Gabriel. On y rencontre aussi la féconde théorie de McKay. Une des vocations de ce volume est, après tout, de pourvoir quelques outils de la recherche actuelle à l'intention des étudiants en master ou des professeurs du supérieur.
Des solides platoniciens aux grassmanniennes, en passant par quelques territoires défrichés naguère par cet autre magicien que fut Harold Scott Coxeter, les lecteurs comprendront combien la géométrie a été et reste la source d'inspiration première de toutes ces belles mathématiques. Ils saisiront également comment la théorie des groupes est là pour donner du recul à l'apprenti mathématicien et l'aider à sortir de sa caverne de Platon.


Séminaire d'algèbre.

Thèmes de recherche.

Enseignement :

Diffusion de la recherche.

Montagne, ski, quelques liens, quelques restaurants à Lyon.


Institut Camille Jordan    IREM de Lyon



Valid HTML 4.01!