Réforme et paradoxes

mardi 6 janvier 2009
par  Webmaster IREM

Réforme de la formation et du recrutement des professeurs

En soutenant la pétition initiée par la SMF, l’assemblée des directeurs d’IREM demande depuis novembre le report d’un an de cette réforme.

La Conférence des présidents d’universités, dans une lettre ouverte au Président de la République du 5 janvier, l’affirme : « la précipitation dans laquelle s’est engagée cette réforme et l’absence de réponse aux questions que nous posons depuis des mois sur les stages, sur les conditions d’entrée dans le métier ou sur le financement des études des futurs maîtres, rendent la situation aujourd’hui intenable. »

Au cours de ses vœux télévisés, parlant de la réforme des lycées reportée à des temps plus sereins, le Président de la République a « demandé que soit pris le temps de la concertation, parce que prendre le temps de réfléchir ensemble, ce n’est pas perdre du temps pour la réforme. C’est en gagner. » On ne saurait mieux dire...

Jean-Paul Delahaye nous conduit au pays des paradoxes

Sur un registre plus léger, nous nous réjouissons de vous annoncer la prochaine session des vendredis de l’IREM, qui aura lieu

vendredi 23 janvier
Jean-Paul Delahaye
Laboratoire d’Informatique Fondamentale de Lille (UMR CNRS 8022)
Peut-on résoudre tous les paradoxes ?

Voir la présentation détaillée de la rencontre.


Commentaires