Journées d’étude de l’IFÉ (Lyon, 11-12/6)

mardi 6 mai 2014

Ingénieries Coopératives

Présentation et conférences

Les journées mathématiques de l’IFÉ se dérouleront à l’ENS de Lyon Site Buisson de l’IFÉ les 11 et 12 juin 2014.

Elles seront consacrées au thème des ingénieries coopératives. Seront abordées et débattues les questions de leur place et de leur rôle tant du point de vue de la recherche que de l’enseignement, des conditions et contraintes qui permettent leur réalisation, des effets qu’elle engendrent (formation, professionnalisation, articulation recherche-terrain), des ressources qu’elles produisent et leur diffusion. Au-delà de la seule question de la production de ressources, il s’agira cette année d’étudier la manière dont ces ressources sont reçues au sein du système par différents acteurs directement concernés : enseignants, élèves, parents, encadrement, diffuseurs de ressources. Qu’il s’agisse en effet de leur conception ou de leur utilisation, un certain nombre de contraintes agissent, dont ces acteurs tiennent compte de manière explicite mais aussi souvent de manière implicite, afin qu’elles puissent vivre au sein du système scolaire de l’enseignement des mathématiques.

Un certain nombre de questions pourront ainsi être mises à l’étude. Ces contraintes peuvent–elles être interrogées ? Ou encore qu’est ce qui est acceptable pour le système et qu’est-ce qui ne l’est pas, et pourquoi ? Dans quelle mesure les conditions à mettre en place pour une diffusion et une réception d’ingénieries visant l’amélioration de l’apprentissage et le changement du rapport à l’étude des mathématiques peuvent-elles vivre sans un accompagnement par les concepteurs de ces ressources ? Quelle place pour la coopération enseignants-chercheurs ? Quelles sont les contraintes qui font que la « prise en main » de ressources par des enseignants les déforme parfois au point de manquer l’objectif pour lequel elles ont été conçues ? Quelle formation des enseignants pour cette « prise en main » ? Quelles conditions organiser et quelles contraintes non modifiables pour l’entrée des élèves dans un type d’étude des mathématiques qui peut être relativement inhabituel ? Quels effets sont les effets envisageables et mesurables ?

Les propositions de communication relevant de cette thématique seront réparties en ateliers selon le niveau et le contexte d’enseignement (Primaire, Secondaire) dans lesquels les présentations soumises viendront alimenter le débat autour de toutes ces questions.

Les conférences marqueront des moments entre sessions d’ateliers et de communications, et serviront de points d’appuis nourrissant les débats.

Ateliers

Deux ateliers sont proposés aux équipes associées :

  • Mathématiques et enseignement secondaire. Responsables : Yves Matheron ; Gilles Aldon ; Karine Drousset
  • Mathématiques et école primaire. Responsables : Serge Quilio et Sophie Soury-Lavergne ; Mireille Morellato

Ces ateliers ont pour objet de faire connaître et partager le travail des équipes associées à l’IFÉ.

Appel à communications

Les communications, à propos desquelles les participants aux journées sont sollicités pour des propositions, s’organiseront à partir des questions portées par l’intitulé des journées. En particulier on traitera de l’impact des ingénieries coopératives :

  • Quels effets en termes des apprentissages des élèves ?
  • Quels effets en terme de développement de la professionnalité enseignante ?
  • Quelle réception au-delà du cercle de ceux qui les ont conçus ?

Les propositions de communication dans les ateliers ou en session plénière sont à adresser à Serge Quilio jusqu’au 28 mai 2014.



Toutes les brèves du site