A ceux qui ne comprennent pas la grève des universitaires

vendredi 6 février 2009

« La grève des universitaires qui s’intensifie de jour en jour n’est pas toujours bien comprise. Comme on pouvait s’y attendre, le gouvernement exploite au maximum la méconnaissance que l’opinion a du dossier, pour faire assaut de démagogie : il désigne à la vindicte d’une population confrontée à des problèmes bien réels un nouveau bouc émissaire, le professeur d’université, présenté comme un privilégié profitant honteusement de l’argent public. Que cette communication grossière soit relayée telle quelle par certains journalistes suscite étonnement et indignation. »


Sur le Web : Rue 89

Toutes les brèves du site