Communiqué

lundi 9 septembre 2019
par  Webmaster IREM

Le projet InnoMath vient de débuter, financé par la commission européenne dans le cadre des projets Erasmus+ KA2, de septembre 2019 à fin août 2021. Bien des émotions entourent l’enseignement, l’apprentissage et le soutien spécifique des enfants à haut potentiel, en particulier parce qu’entre chercheurs, nous n’avons pas de définition complètement consensuelle de ce qu’est un enfant doué. Un point de débat est par exemple le caractère acquis ou inné. La plupart des modèles s’accordent à donner à l’acquisition la place prépondérante, ce qui est une bonne nouvelle pour les éducateurs ! Dans le même temps, la plupart des enseignants sont démunis en terme de contenus et de méthode sur la manière de se comporter et d’adapter leur enseignement pour les élèves qu’on dit doués, à haut potentiel, créatifs, excellents, zèbres, souvent trop intelligents pour être heureux et attentifs. La plupart des articles sur le sujet finissent sur un laconique "les enseignants ont besoin de plus de formation professionnelle". Le projet InnoMath se propose justement de soutenir les enseignants en développant un guide en ligne afin de les aider à enseigner en prenant en compte leurs élèves doués. Le projet entend développer et tester de nouvelles méthodologies d’enseignement pour les élèves, entre 10 et 18 ans, doués pour la mathématique, dans la classe et hors la classe. Le consortium consiste en 8 partenaires, des universités, des écoles, des centres de formation d’enseignants et des associations, ainsi que 22 partenaires associés (dont l’APMEP et l’ADIREM en France). Leur expertise et leurs expérimentations produiront des outils et de bonnes pratiques à promouvoir auprès des enseignants afin qu’ils enrichissent leurs compétences à enseigner en prenant en compte les enfants doués en mathématique. Un cursus de formation sera développé à l’issue du projet pour diffuser ces pratiques.

Les résultats du projet InnoMath contribueront également aux priorités européennes scolaires décrites dans le guide du programme Erasmus+ :

  1. Aide aux enseignants pour la prise en compte de la diversité dans la classe ;
  2. Aide aux enseignants pour l’adoption de pratiques collaboratives innovantes dans la classe ;
  3. Aide aux écoles pour diminuer l’impact des inégalités et offrir une éducation de qualité pour tous les élèves, depuis le bas jusqu’en haut du spectre de la réussite académique.

Le coordinateur du projet est l’institut VHS (Volkshochschule Schrobenhausen EV) en Allemagne et les partenaires sont, l’université Humboldt de Berlin, le lycée Immanuel Kant en Allemagne, la Casa Corpului Didactic Teleorman de Roumanie, la Heritage Private School,et la Société Mathématique Chypriote, de Chypre, l’université Pédagogique de Cracovie en Pologne, et l’université Claude Bernard Lyon 1 en France.

Pour plus d’informations, visitez http://innomath.eu ou écrivez à la coordinatrice Jana Gerstmair.


Commentaires

Navigation

Articles de la rubrique