Le projet

mercredi 9 septembre 2020
par  Webmaster IREM

<colette/>

Contexte

La transformation numérique a fondamentalement changé notre vie au cours des dernières années et nous affectera, d’une manière qui n’est pas encore imaginable aujourd’hui. Contrairement à des raccourcis faciles, malgré l’utilisation et l’exposition parfois excessives à la technologie moderne, la supposée génération des natifs du numérique ne développe pas automatiquement des compétences numériques sophistiquées. Cependant, le développement des aptitudes et compétences dites du XXIe siècle est crucial pour la participation à un monde et un marché du travail en évolution rapide.

La pensée computationnelle (CT) ou algorithmique, en tant que l’une de ces compétences, est un moyen de résoudre des problèmes du point de vue d’un informaticien et de formuler le problème sous une forme telle qu’un algorithme facilement lisible par une machine ou un autre humain. Malgré une concentration plus forte et diverses approches différentes de l’intégration de la TC dans l’éducation formelle dans toute l’Europe, il reste encore de nombreux problèmes à résoudre.

La disponibilité des technologies de l’information varie considérablement et empêche donc souvent l’enseignement des compétences numériques. En outre, le statut socio-économique est malheureusement un prédicteur fort des compétences en pensée algorithmique et donne du crédit à l’existence d’une fracture numérique. Même avec un équipement suffisant et approprié à portée de main, la mise en œuvre réussie de la CT dans les programmes nécessite un soutien aux enseignants en service par des formations pour apprendre et approfondir leur compréhension de la CT. Il est également nécessaire d’offrir une plate-forme pour partager des exemples de bonnes pratiques parmi les enseignants et créer une communauté correspondante.

Objectif

L’idée de ce projet est de développer un environnement d’apprentissage qui peut être utilisé pour enseigner et apprendre la CT indépendamment du milieu socio-économique des élèves et des écoles. Les approches de la pensée algorithmique utilisant du matériel et des technologies modernes (par exemple, des robots, des imprimantes 3D) peuvent être très motivantes pour les étudiants. Cependant, il existe de nombreuses raisons pratiques telles que les coûts, les problèmes de sécurité et la disponibilité des outils, réservés à de petits groupes d’étudiants.

En utilisant les possibilités techniques de la transformation numérique, nous voulons offrir aux étudiants la possibilité d’apprendre la CT sans avoir à acheter du matériel ou des logiciels supplémentaires. Étant donné que presque tous les élèves (91% dans les lycées) en Europe possèdent un smartphone, notre approche vise à exploiter les avantages de l’approche dite `` Bring-Your-Own-Device’’ (amenez votre propre matériel), dans une approche concertée avec les établissements, de manière à permettre aux enseignants d’inclure la CT dans la classe ordinaire.

Pour atteindre l’objectif du projet, trois aspects différents sont axés sur :

  • le développement technique d’un environnement d’apprentissage numérique appelé COLETTE,
  • une base de ressources et
  • un accompagnement pédagogique et technique des enseignants.

COLETTE sera un système à deux composants, à savoir un portail Web et une application pour les appareils mobiles. En utilisant le portail Web comme outil de création, les enseignants pourront utiliser des tâches exemplaires existantes, les modifier et assigner des séquences de tâches à leurs élèves. De plus, les séquences pourront être partagées avec d’autres enseignants. En partageant des séquences de tâches, une communauté européenne d’enseignants intéressés peut émerger. En utilisant l’application sur leurs propres appareils mobiles, les élèves résoudront les tâches confiées par leurs enseignants. Pour fournir aux enseignants de nombreux contenus didactiques, un ensemble de tâches dites génériques sera créé et mis en œuvre. Un manuel sur les fonctionnalités et l’utilisation de l’outil numérique, ainsi que des formations d’enseignants fourniront un soutien pédagogique.


Commentaires

Navigation

Articles de la rubrique