Proposition de collaboration PREMaTT - Institut Carnot de l’Éducation

vendredi 27 octobre 2017
par  Webmaster IREM

Projet PREMaTT Institut Carnot de l’Education Auvergne Rhône-Alpes – Institut français de l’éducation

PREMaTT (Penser des Ressources pour l’Enseignement des Mathématiques dans un temps de Transitions)

Institut Carnot de l’Education Auvergne Rhône-Alpes – Institut français de l’éducation

Proposition de collaboration avec des professeurs d’école et des professeurs de mathématiques de collège - Septembre 2017-juin 2018. Contacts : Luc Trouche - Sophie Roubin

Le projet PREMaTT est un programme de développement de ressources et de recherche qui a été retenu par l’Institut Carnot Auvergne-Rhône-Alpes pour la période de mai 2017 à juin 2018. Il est piloté par Sophie Roubin et Claire Piolti-Lamorthe (collège Ampère de Lyon) pour le projet enseignant et Luc Trouche (Institut français de l’éducation) pour le projet recherche.

Son objectif principal : soutenir le travail de préparation du cours des enseignants de mathématiques dans un moment de changements. Les changements considérés sont d’abord le changement de programmes, qui se traduit par une logique de cycles (en particulier le cycle 3 qui traverse le fossé école primaire-collège) et le changement numérique qui modifie les environnements de l’enseignement (utilisation possible de ressources d’Internet, de logiciels de géométrie ou d’algèbre).

Le soutien au travail des enseignants s’organise dans des groupes (on les appelle dans le projet de “petites fabriques”) de collaboration entre enseignants de cycle 3 et 4 et chercheurs, autour de la conception de ressources. L’approche permet de concevoir, et d’implémenter des ressources pour la classe, de recueillir des traces et de les analyser en nourrissant le processus de conception de ces analyses, dans la perspective d’une amélioration de ces ressources, dans la perspective de faciliter leur appropriation par d’autres enseignants. Les thèmes choisis pour ce travail de conception sont l’algèbre, pour le cycle 3, et l’algorithmique, pour le cycle 4.

Ces petites fabriques sont de différents types : par exemple le groupe Sésames, qui développe depuis longtemps des ressources pour l’enseignement de l’algèbre au niveau du collège ; ou encore des groupes d’enseignants dans des écoles ou des collèges, qui s’engagent à préparer ensemble, dans une logique de cycle, leurs cours, avec l’appui de chercheurs. Nous lançons aujourd’hui un appel pour que de tels enseignants, intéressés par le projet, nous rejoignent à partir de la rentrée des vacances de Toussaint.

Il s’agit plus particulièrement de :

  • concevoir des ressources “cycle 3” pour préparer l’entrée dans l’algèbre ;
  • concevoir des ressources “cycle 4” pour l’enseignement de l’algorithmique et de la programmation ;
  • intégrer des TICE dans cette perspective ;
  • développer le travail collaboratif ;
  • développer un recul critique sur son propre travail.

Les enseignants qui souhaitent rejoindre le projet s’investiront, au sein de leur établissement ou de leur réseau école-collège, dans un processus de conception collaborative, de mise en oeuvre, et d’analyse critique des ressources, dans les deux thèmes développés par le projet. L’accompagnement prendra la forme de conception collaborative et d’échanges avec des chercheurs impliqués dans le projet PREMaTT.

Ces enseignants s’engagent à :

  • organiser une réunion par mois dans leur établissement ou leur réseau école-collège pendant la durée du projet (jusqu’en juin 2018) pour s’investir dans le processus décrit ci-dessus ;
  • participer à deux réunions par an à l’IFE (séminaires du projet) ;
  • tenir un journal de bord qui détaille les temps de réflexion et de rencontre formels ou informels (cf document DD).

Les réunions de travail collectif entre les enseignants, ou entre enseignants et chercheurs, se dérouleront à l’IFE ou dans l’établissement pourront être filmées ou enregistrées en audio. Les données recueillies seront utilisées dans un objectif de recherche et de formation.

Du projet, on espère des bénéfices pour tous les acteurs, en particulier les enseignants (une meilleure maîtrise du curriculum). L’implication des enseignants dans le projet sera reconnue par l’attribution d’heures, dont le nombre dépendra des possibilités d’investissement dans le projet. 


Commentaires

Brèves

1er juin - Assemblée générale de l’APMEP 10/6/2017

Samedi 10 Juin de 9h à 13h à la MMI, 1 place de l’École 69007 Lyon. Cette assemblée générale sera (...)

1er juin - Le dernier jeudi de la MMI pour la saison

CARTES, NOMBRES ET MAGIE, UNE LONGUE HISTOIRE Pour clôturer la saison des conférences de la MMI (...)

27 mai - Salon CIJM : Mathématiques et langages

Le 18e Salon Culture et jeux mathématiques a lieu place Saint-Sulpice - Paris VIe : samedi 27 (...)

29 avril 2016 - Prépas : pour en finir avec les idées reçues

La Conférence des Grandes Écoles démolit les idées reçues : les classes prépa ne concernent que (...)

24 mars 2016 - Micro-bits

En Angleterre aussi on fait de l’informatique au collège, avec un tout petit ordinateur qu’on (...)