Epreuve sur table du 4 décembre 2010

vendredi 3 décembre 2010
par  Jérôme Germoni

Texte du devoir sur table du 4 décembre 2010

Le thème de ce devoir est : « débuts d’épreuves ».

Il est constitué de trois tiers d’épreuves, celles de 2008 (suites, séries), 2006 (équations différentielles) et 2002 (transformation de Fourier). On les abordera dans l’ordre que l’on voudra en se limitant :

  • Pour l’épreuve de 2008, à la partie I et, dans la partie II, aux questions 1) et 2),
  • Pour l’épreuve de 2006, aux parties I et II,
  • Pour l’épreuve de 2002, aux parties I et II (plus, éventuellement, III1).

La mesure des tiers a été faite en comptant le nombre de questions, ce qui est un invariant assez grossier. Compte tenu qu’une épreuve n’est pas faite pour être terminée, le devoir proposé est donc probablement trop long pour être traité intégralement en 6 h.

Non, ce ne sont pas des mathématiques intéressantes. Oui, c’est du bachotage. Cela devrait permettre de bien travailler la rédaction. Le temps gagné parce que les questions du début sont en principe plus faciles est compensé par la nécessité de changer totalement de thème en cours de route. Au bilan, l’exercice n’est sans doute pas facile.

NB : Si vous trouvez que 6 h d’un coup, c’est trop long, vous pouvez aborder 2 tiers en 4 h et garder le dernier tiers comme devoir à la maison. Vous pourrez ramener la partie correspondante mercredi mais déposez ce que vous aurez fait en 4 h dès demain afin que je puisse commencer à corriger.


Documents joints

Débuts d'épreuves d'analyse
Débuts d'épreuves d'analyse

Commentaires

Brèves

18 octobre 2015 - Questionnaires de la CII Université

L’objectif est de collecter de nouvelles réponses pour mieux mesurer l’impact de la réforme du (...)

27 janvier 2010 - Travailler par compétences et avec le socle commun

Conférence le 10 février au CRDP de Lyon de 9 h à 12 h, avec Jean Michel Zarkhartchouk

13 novembre 2008 - Probabilités en 3e

Texte issu d’une formation aux probabilités pour les professeurs de troisième faite par Y. Ducel (...)